VERTAIZON, COMMUNE DU PUY-DE-DÔME

logo du site
  • VERTAIZON, COMMUNE DU PUY-DE-DÔME
  • VERTAIZON, COMMUNE DU PUY-DE-DÔME
  • VERTAIZON, COMMUNE DU PUY-DE-DÔME
  • VERTAIZON, COMMUNE DU PUY-DE-DÔME

Accueil du site > Patrimoine local > Un peu d’histoire...

Un peu d’histoire...


VERTAIZON, DU BASTION ROMAIN AU VILLAGE AGRICOLE


Des vestiges de l’époque gauloise ont été retrouvés, signifiant qu’une cité gallo-romaine devait exister au Nord de Vertaizon. Pour surveiller les troupes gauloises, les Romains auraient construit une tour d’observation sur le monticule de Vertaizon et un autre poste au Puy-de-Mur, colline frontière de l’ouest du territoire. Ces lieux permettaient d’avoir une vue imprenable tout autour de la cité (Vallée de l’Allier, Vallée du Jauron, Vallée de la Gerbouille).

A l’ère féodale, pour se protéger des envahisseurs, les seigneurs des bords de l’Allier, dont Vertaizon, décident de construite des murailles autour de leur village.

C’est ainsi qu’est construit au Xème siècle un château. Il sera malheureusement détruit sur ordre du cardinal de Richelieu vers 1635.

La culture de la vigne est progressivement devenue de plus en plus importante sur les coteaux du village : 750 hectares étaient cultivés entre le XVIIème et le XVIIIème siècle. De 1800 à 1870, la vigne donnait abondamment et un excellent vin de Gamay était réalisé. Les vendanges duraient un mois. Mais le phylloxéra anéantit les vignes et la misère s’installa. Aujourd’hui, seuls une cinquantaine d’hectares sont cultivés.

En plaine, on cultivait le chanvre, l’ail, le tabac, les haricots, le froment, le topinambour. La pomme de terre fut introduite vers 1850.

De nos jours, grâce à la mécanisation, les cultures céréalières sont majoritaires.

 


LIEU-DIT CHIGNAT


Au départ trois maisons au carrefour de la route de Billom, un simple relai où les charretiers et les diligences louaient des chevaux, s’arrêtaient chez le chaunier (four à chaux), tout cela dans une petite baraque en planches.

Chignat prit son essor grâce à la construction de la voie ferrée Clermont-Ferrand / Lyon. Des hôtels se construisent, des commerçants s’installent, des usines… la gare autrefois
Un important trafic de voyageurs se développe grâce à la ligne secondaire Vertaizon / Billom, trafic qui diminuera avec l’arrivée des transports routiers.
Actuellement la ligne Clermont-Fd / Lyon est toujours active et le trafic de voyageurs particulièrement important.
Chignat est également connu pour son château qui existait déjà en 1107. Une chapelle existe à l’intérieur où l’on disait la messe.

 


LA FOIRE DE CHIGNAT


A côté du château, depuis 1303, une foire a lieu chaque année en Septembre. C’est l’une des plus anciennes de France.
Cette ancienne foire aux melons où les populations de tous les environs s’y rassemblaient et où les paysans vendaient leurs produits, avait lieu lors de la fête de l’église Notre Dame et une procession avait lieu. Pour les nomades, il s’agissait du deuxième pèlerinage après celui des Saintes Maries de la Mer.

 


ENVIE D’EN SAVOIR PLUS...?


L’histoire de Vertaizon vous captive ? Étanchez votre curiosité sur le site de l’ASEV-SIT pour en savoir plus sur ses origines et ses trésors : http://www.patrimoine-vertaizon.org



Dans la même rubrique

Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP